LA TRIBUNE LIVRADAISE

LA TRIBUNE LIVRADAISE

L'affaire informatique qui touche la Mairie

Actualité du 15 juin 2020

 

Nous en étions restés à l'audition du maire PJ Pudal du 14 septembre 2018. C'était le début d'une longue enquête qui a duré une année où l'on s'est hâté lentement, le procureur en charge du dossier s'étant aperçu que plusieurs personnalités d'élus de tout niveau étaient de possibles témoins ou acteurs directs ou indirects de l'affaire: Vice présidente en charge des finances de la CAGV sous couvert de son président actuel, Sénateur de Lot-et-Garonne et Président du conseil Départemental, adjoints au maire et conseillers municipaux, vices présidents et conseillers communautaires ainsi que départementaux. Devant cette ampleur, le Procureur aurait légiféré en gardant ce dossier épineux sous le coude puis aurait fini par le clore et le classer sans suite fin 2019. Sur ce, l'avocat de la mairie Livradaise est intervenu, a réussi à faire rouvrir le dossier qui a été confié à un juge d'instruction début mars 2020.

 

Ce marché qui devait nécéssiter de passer par un appel d'offres pour être attribué car supérieur à 20.000 euros ne l'a pas été. Il s'élève tout de même à près de 180.000 euros ce qui représente 9 fois la valeur limite d'attribution classique.

 

Le montage de cette affaire est assez subtil : La société d'informatique du sud Lot-et-Garonne qui a décroché ce marché serait en réalité une société écran qui se serait désistée en sous traitant avec celle du mari de la maire de l'époque, d'où la prise illégale d'intérêts et le délit d'innitié. Il est à souligner que le patron de la boîte sud Lot et Garonnaise serait un proche du conseil Départemental et qu'il aurait passé la main en cédant son entreprise.

 

Désormais nous sommes en attente de la décision du juge d'instruction pour  la suite à donner à cette affaire !

 

 

 


Actualité du 26 septembre 2018

 

 

IMG_0299[1].JPG

 

Elle couvait depuis plusieurs mois... Certains étaient au courant mais personne n'en parlait jusqu'au jour où ... le Procureur de la République a ordonné une enquête au niveau de la mairie de Ste Livrade au sujet d'une affaire concernant du matériel informatique et des photocopieurs pour un montant d'environ 180.000 euros sous la mandature de Mme Pasut.

 

A ce sujet le maire actuel Pierre-Jean Pudal a été convoqué le vendredi 14 septembre 2018 à la brigade de gendarmerie de Villeneuve sur Lot pour y être auditionné.

 

ordi.png

   



14/06/2020
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres