LA TRIBUNE LIVRADAISE

LA TRIBUNE LIVRADAISE

Conseil Municipal du mercredi 17 Décembre 2014

En préambule de ce conseil municipal, le maire nous a donné des nouvelles de Jacques Borderie, son 1° adjoint, hospitalisé la veille à Agen à la suite d’un malaise cardiaque. Opéré cet après-midi même, son état était stable.

 

               Dès l’ouverture de la séance Mme Pasut s’est empressée de faire des remarques au sujet du compte rendu du conseil du 19 novembre. Elle a demandé la suppression de deux phrases de la première page, celles-ci lui semblant inadéquates. En page 5 elle n’était pas d’accord sur le fait que l’on n’ait inscrit 7 abstentions, expliquant que l’opposition n’avait pas voté. Marthe Geoffroy lui rétorquait que «  d’après les textes qui ne vote pas s’abstient, donc acte ! » Pour ce qui est de la page 6, il était inscrit entre autre : «  les erreurs de l’ancienne municipalité » Elle a demandé que la phrase soit remplacée par : «  les erreurs DES anciennes municipalités ».

 

               Enfin le premier ordre du jour a mis tout le monde d’accord puisqu’il a été voté à l’unanimité de baptiser le centre aéré de la rue des Frères TRUSSAND « Les copains d’abord ». Vote unanime également pour l’adhésion à un groupement de commande pour l’achat d’énergie, de fournitures et de services.

 

               Le conseil a désigné Mme Simone Haouali comme représentante supplémentaire pour siéger au conseil d’administration de l’ EPLEFPA 47 ( lycée Etienne Restat )

 

                Sans surprise l’opposition a voté contre l’autorisation d’engagement d’opérations d’investissements sur le budget prévisionnel 2015.

 

            Au sujet d’ajustements de crédits du budget CAFI ( Emprunt de 523.952 euros ), Mme Laëns demandait des précisions sur les sommes à ajuster en 2015 et Marthe Geoffroy lui répondait : «  Comme je suis enregistrée je ne puis dans l’état actuel des choses vous donner des chiffres très précis pour le moment ! ».

 

            Le vote pour l’ouverture de crédits supplémentaires  pour le remboursement des repas de cantine non consommés sur les cartes, ainsi que l’attribution d’une subvention à la SNEMM ( médaille militaire ) a remporté tous les suffrages.

 

              La mise à disposition de locaux publics ( centre socioculturel ) pour des  structures non associatives n’a pas fait l’unanimité quand le maire a annoncé que ce serait pour des professions libérales en répondant à une question de l’opposition.

 

           Quant à  l’aménagement du cheminement piétonnier route d’Agen, des pépinières Gentié jusqu’à la zone de Nombel, le sujet a été retiré et reporté pour de plus amples renseignements, l’opposition arguant qu’il s’agit d’une route communale et non départementale, donc pas de subventions.

 

             Enfin tout le monde a voté pour « le contrat enfance jeunesse 2015- 2017 » entre la CAF, la commune et la CAGV.

 

          Arrivée aux questions diverses, l’opposition a abordé le dossier des subventions versées à tort à la mission locale entre 2006 et 2012. Mme Pasut indiquait que la mission avait les moyens de rembourser alors que le maire lui soutenait que non et l’invitait à faire la distinction entre l’excédent comptable et l’excédent de trésorerie. De toute façon il affirmait que le remboursement se ferait au travers d’un partenariat. 

 

           Au sujet du projet « centres bourgs » soulevé par Mme Texeira, Marthe Geoffroy informait l’assemblée que Ste Livrade n’avait pas été retenue mais qu’elle restait sur la liste des communes prioritaires pour le dépôt des dossiers. Mme Texeira a aussi soulevé le problème des 800 colis de noël, contre 80 précédemment. Mme Devaux responsable du CCAS lui expliquait que c’était toutes les personnes de plus de 70 ans qui en bénéficiaient et non certaines sous le critère de conditions de ressources.



23/12/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres