LA TRIBUNE LIVRADAISE

LA TRIBUNE LIVRADAISE

Recours en annulation de l'élection départementale ( suite )

                  Le verdict est tombé le 19/10/2015 !  Lire l'article Sud Ouest ICI

 

 

 

                    Nous venons d'apprendre ce mardi 20 octobre que Mme Pasut avait aussi demandé au tribunal que soit prononcée l'inéligibilité de Pierre Jean Pudal mais cela lui a été refusé !

 

 

 

Pas de Père Noël cette année !

 

 

                Il n'y aura pas de distribution de colis de noël cette année pour nos seniors de plus de 70 ans comme l'an passé. A qui la faute ? à Mme Pasut : si elle ne serait pas une aussi mauvaise perdante, si elle n'avait pas déposé un recours en annulation de l'élection départementale, si le tribunal administratif n'avait pas prononcé l'annulation de l'élection, si le maire avait fait appel de la décision, il n'aurait pas décidé de sursoir à leur distribution pour cause de nouvelles élections trop proches, donc encore imputable sur ses comptes de campagne par le tribunal. Dans son article du 23 octobre le journal " La Dépêche du Midi " a voulu rétablir la réalité des faits selon lui pour ses lecteurs, c'est bien ! Nous, pour notre part, nous avons souhaiter faire connaitre à nos ainés la réalité de ce qui va se passer sur le terrain, c'est mieux !

 

Merci Mme Pasut et Joyeux noël !

 

 

 

 

                            En mars dernier, suite à l'élection départementale qui a vu la victoire de Pierre-Jean Pudal et de Marie-Serge Béteille sur le canton du Livadais, Claire pasut a déposé auprès du tribunal administratif de Bordeaux un recours en annulation de cette élection en s'appuyant sur 4 points qu'elle considère comme étant des actions électorales devant faire parti des comptes de campagne : Les colis de noël, le festival de la BD ... ( A noter que Mme Pasut est coutumière du fait : elle avait engager le même recours suite à l'élection municipale de mars 2014 ). Pour le tribunal, nous apprenons ce 7 octobre 2015 que seuls les colis de noël poseraient problème, mais Pierre-Jean Pudal se veut confiant : leur distribution par le CCAS a été élargie à tous les Livadais de plus de 70 ans soit environ 800 bénéficiaires qui était une promesse de campagne lors des municipales de 2014 a t il indiqué. Il n'y a là dedans aucune volonté d'orienter un vote et cela n'a eu aucun impact sur le budget du CCAS !

 

                    Si la justice administrative décidait d'imputer le coût des paniers sur ses comptes de campagne, le plafond serait dépassé et nous serions appelés aux urnes ce mois de décembre : Drôle de cadeau de noël pour les électeurs !

 

                   Plus que quelques jours de patience, le délibéré du tribunal devrait être connu ce 19 octobre 2015.

 

 

 



07/10/2015
50 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 140 autres membres