LA TRIBUNE LIVRADAISE

LA TRIBUNE LIVRADAISE

Conseil municipal du mercredi 24 mars

12

Ce conseil municipal "bis" tenu à la salle polyvalente pour respecter les normes sanitaires chères à Mr Péreuil, a été ralongé de 5 notes de synthèses plus une note sur table concernant le règlement intérieur du FUTSAL.

 

IMG_1804[1]

 

 

André Forget a été élu Président de séance pour le vote des comptes administratifs.

 

L'opposition a voté pour les notes 2, 10, 11, 13, 14 et la note sur table. Elle s'est abstenue pour les notes 4, 6, 7 et 16 et a voté contre les notes 5, 8, 9 et 12. La note n°15 ayant un caractère d'information n'a pas nécéssité de vote.

 

En note 13, l'élection des délégués est comme suit :

Michel Daynes, Philippe Saland et Lilianne Faure comme titulaires.

Gérard Faure, Angélique Charbonnier et Catherine Robin comme suppléants.

 

IMG_1806[1]

 

 

La note 15 informative indique que le plan communal de sauvegarde est établi en 5 chapitres:

  • Le recensement des risques de toute nature
  • Le recensement des enjeux
  • Le recensement des moyens
  • L'organisation opérationnelle
  • Les éléments du maintien de l'organisation opérationnelle. Le plan est établi en fonction de la taille et des moyens de la commune.

 

La dernière note traitant  de la réhabilitation du site Audevard faisait apparaître un montant total des travaux de 2.775.515 euros HT dont 555.100 euros d'autofinancement grâce à l'octroit de 5 subventions différentes.

 

Les débats ayant été assez fournis, il n'y a pas eu de questions diverses.

 

Dans le débat concernant les travaux sur la commune à la suite de la note n° 8, Mr Péreuil se plaignant de ne pas être au courant ni informé, le maire l'accusait de faire de la politique politicienne de caniveau et d'avoir zappé le dernier conseil par un tour de passe-passe par le biais des obligations sanitaires en vigueur.

 

Suite à la note n° 11 sur la capture des pigeons, Mr Péreuil se plaignait qu'il y avait énormemment de pigeons en ville. Le maire lui répondait que les pigeons se reproduisent, volent et viennent chez nous. Si l'on avait affaire à des volatiles sans ailes il y aurait moins de problèmes ! Notre maire semblait très en forme au point de s'être dopé ce soir là à la "déCOVIDine" (substance hilarante virale dans l'air du temps actuellement ) !

 

 

 

Communiqué de Mr Pereuil :

 

" Sur les points 2,10,11,13et 14 nous avons voté pour,

Sur les points 3,4,,6 ,7 et 16 nous nous sommes abstenu,

Sur les points 5,8,9 et 12, nous avons voté contre,

 

Concernant le point 16 demandes de subventions pour la réhabilitation du site AUDEVARD,

notre abstention est motivé par le fait que ce dossier présente quatre axes principaux non avec les élus , du moins avec les élus d'opposition, tout comme les projets de l'extension de l'école de la Gourguette que de la Médiathèque des présentations sont faites dans la presse, sur les ondes de Radio 4, mais rien ne nous est présenté.

 

Sur le Dossier Audevard nous avons déclaré ne pa comprendre pour quelle raison n'a pas été fait le choix d'y implanter des logements avec accessibilité , en effet il existe des demandes de personnes en recherche de ce type de bien et notre ville n'en possède pas suffisamment,

Dès la promulgation de la loi climat , de nouvelles dispositions concernant le locatif et les bâtiments passoires énergétiques vont entrer en vigueur, il faut dès a présent activer les moyens pour réhabiliter le locatif livradais ,certains bailleurs ont commencé à le faire , mais nous avons encore énormément de bien vétuste et malheureusement les marchand de sommeil ne sont pas inquiétés à ce jour dans notre ville ,au détriment de personnes déjà en grande difficultés,

Les réponses de Monsieur le maire sont malheureusement toujours les mêmes avec son autosatisfaction habituelle pour lui si l'on n'adhère pas a son projet , c'est simple passez y a rien à voir,

Pour nous profiter des aides publiques qu'offrent les dispositifs politique de la ville et petite ville de demain  c'est améliorer les conditions de vie de nos concitoyens

et non pas vouloir se faire plaisir en laissant une trace de son passage à la tête de la mairie.

 

Nous avons également soulevé différents points sur les :

Augmentation de la masse salariale de 10,5%

 Consommations énergie électricité, qui ont baissées effet covid moins d'occupation de salles et éclairages divers.

 Crédit fournitures scolaires baisse  de 1630 € le maire annonce une augmentation d'un euro par élève

 

Voirie

 

Nous soulevons également le problème de désengagement de la commune sur l'entretien de la voirie communale , en effet les crédits prévus sont de depuis plusieurs années  aux alentours de 36000 €

suf 2020 45000€ année électorale oblige quelques trottoirs gravillonnés,

 Nous donnons en exemple la rue de la république dans un état lamentable  voirie et trottoirs, mais bien d'autres secteurs sont impactés car depuis 7 ans pas grand chose n'est fait.

Sans oublier bien entendu l'extérieur au centre ville Sainte Livrade et sa campagne ou malheureusement là aussi la population est particulièrement oubliée.

Sur ce point particulier de la voirie Monsieur le Maire annonce qu'il préfère engager des fonds dans d'autres projets et que la voirie n'est vraiment pas sa priorité , chacun jugera."

 

.

                          



25/03/2021
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 157 autres membres