LA TRIBUNE LIVRADAISE

LA TRIBUNE LIVRADAISE

La Mosquée de Sainte Livrade

     Lorsque l’on annonce à des Livradais qu’il existe une mosquée sur le territoire de la commune, ils sont surpris, voire étonnés et c’est pourquoi en cette période de Ramadam nous avons décidé de vous la présenter.

 

     Il faut d’abord préciser que le Ramadam est le neuvième mois du calendrier musulman qui est un calendrier lunaire et est le quatrième pilier de l’islam qui en comporte cinq. Il dure un mois pendant lequel on ne doit ni manger, ni boire, ni fumer et ne pas entretenir de relations sexuelles de l’aube au coucher du soleil. Il est suivit de la fête de la rupture du jeûne : l’Aïd al- Fitr. Chaque année il change de date et pour cette année il a commencé le 29 juin pour se terminer le 28 juillet, 2014 correspondant à l’an 1435 selon le calendrier musulman dit « hégirien ». Il faut aussi savoir qu’il y a près de 3000 mosquées en France pour près de 4 millions de musulmans dont 800.000 assidus.

 

1.JPG
Plan cadastral de situation de la Mosquée

 

     La mosquée « El Fath » de Ste Livrade se trouve au lieu dit « Plaine de Mazière » route du moulin du Lot et a 4939 km de La Mecque. Il s’agit d’une ancienne ferme agricole qui a été acquise par acte notarié en date du 19 avril 1994 par « l’Association Islamique de Ste Livrade ». Le site a été parfaitement rénové pour recevoir les fidèles dans de bonnes conditions. Sa capacité est de 700 hommes et de 140 femmes qui prient et font leurs ablutions séparément. Il y a 6 prières par jour dont certains horaires peuvent varier de quelques minutes : Fajr : 4 h 48 – Shurk : 6 h 18 – Dhuhr : 14 h 06 – Asr 18 h 03 – Maghrib 21 h 48 et Isha 23 h 15. Attention, plusieurs calendriers de prières existent selon les écoles et les méthodes de calcul.

 

 

2.JPGVue d'ensemble du site de la Mosquée

 

 

 

3.JPG

Panneaux visibles à la sortie de l'enceinte de la Mosquée

 

 

     Le chemin d’accès à ce lieu de culte se situait en plein virage de la voie communale n° 2 juste après le pont qui enjambe le ruisseau le Merdassou à hauteur de l’aviron. En 2011 ce chemin a été un sujet à polémiques : Officiellement, cet accès très fréquenté a été jugé dangereux par la municipalité menée par Claire Pasut qui a décidé d’en créer un autre davantage sécurisé plus en amont entre le petit pont et le Cafi. En réalité d’après certains membres de l’opposition cette réalisation répondait aux souhaits d’un conseillé municipal habitant dans ce virage au lieu dit « La Gourguette » se plaignant des va et vient incessants de près d’un millier de personnes se rendant plusieurs fois par jour à la prière en passant sous ses fenêtres. Votés en conseil municipal du 26 septembre 2011 par 21 voix pour et trois abstentions, les travaux pour l’amélioration de la visibilité de la voie d’accès au lieu de culte furent terminés en 2012.

 

 

6.JPG

Vue à droite de l'ancienne sortie

 

 

 

7.JPG

Vue de face gauche de l'ancienne sortie

 

 

 

4.JPG

Vue à droite de la nouvelle sortie

 

 

 

5.JPG

 

Vue à gauche de la nouvelle sortie

 

 

      Afin que chacun puisse se faire sa propre opinion sur l’utilité d’avoir changé de place le chemin d’accès pour « l’amélioration de la sécurité » voici quelques photos très explicites.



18/07/2014
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 142 autres membres